Anne Robert et Jacques Boucher

Reconnue pour son jeu qui exprime « sensibilité, suavité du son, dextérité et élégance du phrasé » (The Strad Magazine, Londres), Anne Robert joue régulièrement comme chambriste et donne de nombreux récitals qui l’ont notamment menée en France, en Angleterre, en Norvège, en Suisse, en Belgique, ainsi qu’aux Etats-Unis et en Asie.  Elle s’est également produite en tant que soliste avec différents orchestres canadiens, en particulier l’Orchestre Symphonique de Montréal, sous la direction de Charles Dutoit.  Son répertoire est vaste et varié, avec un intérêt marqué pour la musique française.  Son catalogue discographique comprend une vingtaine de titres, dont des premières éditions d’œuvres méconnues de compositeurs tels Huré, Lazzari, Tournemire et Vierne.

 

Formée auprès de Taras Gabora au Conservatoire de musique du Québec à Montréal, Anne Robert a obtenu un Premier Prix, avec très grande distinction, de violon et de musique de chambre.  Elle a ensuite parfait sa formation avec Manoug Parikian à la Royal Academy of Music de Londres qui lui a discerné son plus haut titre, le Recital Diploma, puis avec Josef Gingold, a l’Université d’Indiana, ou elle a reçu le prestigieux Artist Diploma.

Premier violon à l’Orchestre Symphonique de Montréal pendant douze ans, directrice artistique du Festival d’été de la Maison Tresler à Vaudreuil-Dorion pendant sept ans et codirectrice du Festival d’été des Basses-Laurentides depuis 2002, Anne Robert enseigne au Conservatoire de Musique du Québec à Montréal et à la Faculté de musique de l’Université de Montréal depuis 1996.  Elle donne régulièrement des classes de maître et est fréquemment sollicitée comme jurée, notamment pour le Concours international de musique de Montréal et celui de Tibor Varga (Suisse).

Anne Robert joue sur un violon Carlo Antonio Testore (1738).

 Jacques Boucher est l’un des principaux animateurs de la vie de l’orgue au Canada.  En effet, musicien radiodiffuseur, il a produit plus de 1500 récitals consacrés à l’instrument à tuyaux, à l’école et à la facture québécoises.  Sa discographie compte plus de quarante titres privilégiant la littérature d’orgue symphonique et témoigne de la vitalité de sa carrière d’interprète.  Il a donné de nombreux concerts au Canada, en France, en Italie, en Belgique, en Roumanie, en Norvège, en Slovaquie, en Espagne, au Mexique, aux Etats-Unis, en Equateur et aux Bermudes.  Jacques Boucher est connu comme un infatigable réalisateur (1972 à 1997) et directeur des émissions musicales (1984 à 1987) à la Société Radio-Canada.  Sous sa direction, la radio FM a connu un dynamisme qui l’a située aux côtés des grandes radios du monde.

Depuis 1986, Jacques Boucher est titulaire du grand orgue Casavant opus 615 de l’église Saint-Jean-Baptiste de Montréal.  Il est aussi organiste principal du Sanctuaire du Saint-Sacrement.  Il anime et produit l’émission Récit au grande orgue sur le réseau de Radio VM.  Il est aussi président de la Fédération Québécoise des Amis de l’Orgue.